Un jardin bien aménagé procure plus d’élégance à votre maison. Mais son entretien demande non seulement de la patience et du temps, mais aussi de la méthode. Voici d’excellents conseils pour aménager votre jardin et prendre soin de votre potager ou de vos fleurs.

Les méthodes pour entretenir un potager

La première étape pour prendre soin d’un potager consiste à préparer la terre, puisque cela favorisera la croissance des légumes. Pour enrichir votre sol, vous pouvez faire recours à l’utilisation des engrais (naturels ou chimiques, selon votre préférence) et au terreau.

Deuxièmement, il se révèle indispensable de procéder à un arrosage régulier. En effet, l’eau contient des substances nutritives essentielles à la croissance de vos plantes ou légumes. Toutefois, il faut savoir que tous les végétaux n’ont pas les mêmes exigences en termes de quantité d’eau. Vous devez connaître les besoins de vos plantes potagères pour réussir l’arrosage.

Troisièmement, vous devez lutter contre la croissance des mauvaises herbes. De même, les feuilles sèches ou mortes doivent être enlevées, car leurs décompositions nuisent au développement des plantes.

S'occuper de son jardin : potager, fleurs, outils, jardinier, aménagement extérieur...

Aussi, pour obtenir de bons résultats on conseille aux jardiniers de varier les cultures. Autrement dit, quand vous semez de la tomate dans un endroit au cours d’une saison, lors de la saison suivante, privilégiez la carotte ou d’autres cultures.

Cette façon d’organiser votre potager permet de ne pas appauvrir le sol. De même, le lieu où vous voulez installer votre potager doit être accessible aux rayons du soleil. C’est un critère important, car le rendement à obtenir en dépendra.

Prendre soin des fleurs

D’abord, vous devez vous assurer que la terre est riche en substances nutritives et apte à faire croitre les fleurs. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez la rendre plus fertile. Pensez à avoir recours à des composts pour nourrir la terre, et utilisez des pailles pour garder le taux d’humidité.

S'occuper de son jardin : potager, fleurs, outils, jardinier, aménagement extérieur...

Ensuite, vous devez examiner la nature de la fleur à planter. C’est cela qui déterminera la fréquence d’arrosage des fleurs. La périodicité peut varier en fonction de chaque saison. Pendant les saisons chaudes, vous devez arroser vos fleurs chaque jour. Mais pendant les saisons froides, vous pourrez le faire deux ou trois fois par semaine.

Enfin, il est important de prendre soin de vos fleurs en enlevant souvent tout ce qui peut nuire à sa floraison. On recommande aux jardiniers d’ôter les fleurs fanées, car elles augmentent les risques de prolifération des microbes et des parasites. Aussi, vous devez choisir, avec soin, le lieu où les fleurs seront plantées. En effet, elles ont besoin d’une certaine quantité de lumière et de soleil pour se développer.

Les outils indispensables à avoir

Il existe un grand nombre de matériaux qui permettent aux jardiniers de cultiver les plantes. Si vous ne pouvez pas tout acquérir, il y a des indispensables à avoir.

S'occuper de son jardin : potager, fleurs, outils, jardinier, aménagement extérieur...

Un plantoir

Si vous voulez réussir l’entretien de votre potager, vous devez investir dans l’achat d’un plantoir. C’est un outil agricole qui a une forme conique. Il vous permettra de creuser dans le sol des trous (petits ou moyens) en fonction des dimensions voulues. Grâce au plantoir, vous pourrez mettre en terre des jeunes plants ou ensemencer des graines. 

Un râteau

Le râteau est muni d’une traverse de dents grâce auxquelles vous pourrez uniformiser toute la surface de votre jardin. Vous pourrez alors déblayer (ôter les cailloux et autres décombres). En plus, avec un râteau, il vous sera plus facile de ramasser les feuilles mortes au cours de l’automne. 

Arrosoir

L’arrosoir est un récipient muni d’une poignée qui vous permettra d’arroser vos plantes. Il vous sera utile aussi bien pour le potager que pour les fleurs.

S'occuper de son jardin : potager, fleurs, outils, jardinier, aménagement extérieur...

Des gants de jardinage

Même si l’on ne peut pas considérer les gants comme des outils, ils représentent toutefois des matériaux de travail indispensables. Les gants protègent vos mains et vous évitent les éventuels cas de blessure.

Comment faire l’aménagement extérieur ?

L’aménagement d’un jardin nécessite un peu de réflexion. En effet, il doit répondre à vos besoins, tout en conservant un côté esthétique. Pour bien aménager votre jardin, vous devez suivre quelques étapes.   

Étape 1 : procéder à un état des lieux

Vous devez évaluer la superficie totale de votre jardin et en déterminer la forme. De plus, il faudra connaître la nature du sol, car cela vous amènera à mieux savoir les types de végétaux à y mettre. Les éléments fixes de votre maison doivent être considérés également. En effet, vous devez vérifier s’il y a des installations électriques ou d’autres infrastructures à préserver dans votre entourage. Après ce travail préparatoire, vous pourrez élaborer le plan de votre jardin.

Étape 2 : sélectionner avec soin les végétaux

Avant d’envisager de cultiver une plante, vous devez la sectionner suivant certains critères. D’abord, assurez-vous que le climat de votre région soit favorable à sa croissance. On ne recommande pas les végétaux dont le développement des racines peut endommager vos réseaux de canalisation. Aussi, pour les grands arbres, vous devez avoir une estimation de leurs tailles adultes. Cela vous permettra d’éviter des dégâts au niveau de votre toiture et éviter qu’ils dérangent vos voisins. 

S'occuper de son jardin : potager, fleurs, outils, jardinier, aménagement extérieur...

Ensuite, chaque plante dispose d’un moment idéal pour l’ensemencement. Cela peut se retrouver sur les étiquettes de leurs graines. Si ce n’est pas le cas, rapprochez-vous d’un spécialiste pour en savoir davantage. Enfin, les végétaux à cultiver doivent être facilement cultivables. Si vous optez pour un arbre dont la croissance est lente, vous n’aurez pas besoin de le tailler périodiquement. 

Étape 3 : délimiter votre jardin

Peu importe la taille du jardin, l’utilisation des bordures semble primordiale. Elles vous procurent deux grands avantages. Premièrement, vous pourrez séparer votre jardin en de différentes zones. L’espace destiné au potager sera distinct de celle des fleurs, etc.

Deuxièmement, cela simplifie l’entretien du lieu. Pour tondre le gazon ou pour enlever les herbes, vous économiserez assez de temps. De plus, la bordure permet de limiter les arbres afin de faciliter vos aller-retour. Il existe plusieurs styles de bordures. Entre le bois, le béton, le plastique, l’alu, etc., vous n’aurez qu’à choisir en fonction de vos goûts.   

Étape 4 : meubler le jardin

Pour choisir les meubles de votre jardin, vous ne devez pas seulement vous baser sur leur beauté. Vous devez prendre en compte la qualité des matériaux de fabrication. On retrouve sur le marché des meubles en acier, en fer, en plastique, en aluminium, en résine en bois, etc.

Chacun d’eux présente des avantages et incommodités. Par exemple, le bois est un matériau raffiné et très résistant, mais il requiert un entretien périodique. Le fer vous offrira une bonne garantie en termes de durabilité. Mais il faudra refaire souvent la peinture pour empêcher qu’il rouille.

Les règlementations en vigueur

Vous n’êtes pas obligé de faire des déclarations avant d’aménager votre jardin ou de cultiver vos plantes. Toutefois, vous devez suivre certaines règles. Vos plantations ne doivent pas avoir plus de 2 m de longueur. Si votre résidence est située dans une zone boisée, il est recommandé de débroussailler votre jardin plus souvent.

Il est également important de respecter votre voisinage en vous conformant aux limites de votre propriété. Lorsque vos arbres leur créeront d’éventuels dommages (boucher une canalisation, détruire le revêtement, etc.), vous devez payer les frais de réparation. Aussi, si vous plantez des arbres fruitiers et que les fruits tombent chez vos voisins, ceux-ci peuvent les manger.